Peut-on mourir d’une crise d’angoisse ? Une ancienne anxieuse vous répond honnêtement !

Peut-on mourir d’une crise d’angoisse ? C’est une question qui tourmente de nombreuses personnes confrontées à des épisodes de panique aiguë ! 

Vous avez des palpitations cardiaques, vous avez du mal à respirer, et la peur de devenir fou ou de mourir vous envahit. Ces symptômes physiques et mentaux sont si violents que l’on pourrait croire qu’ils mettent notre vie en danger. 

Pourtant, est-ce vraiment possible ? Entre la perception et la réalité, il y a un fossé que nous allons explorer. 

Les crises d’angoisse, ou attaques de panique, sont causées par l’adrénaline qui met notre corps en alerte face à une menace perçue. Mais ce mécanisme physiologique peut-il vraiment causer notre mort ? 

Dans cet article, je vais vous apporter des réponses claires et rassurantes, en m’appuyant sur des avis médicaux ainsi que ma propre expérience. Découvrez comment apprendre à gérer ces crises, quels traitements peuvent être efficaces, et les véritables risques sur la santé.

peut-on mourir d'une crise d'angoisse ?

Comment reconnaître une crise d’angoisse ? Quels sont les symptômes ?

Une crise d’angoisse est une montée soudaine, violente et très intense d’anxiété. Voici quelques symptômes typiques qui se produisent lors des crises d’angoisse ou attaques de panique :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  DARE : la nouvelle méthode pour stopper l'anxiété et les crises d'angoisse [Résumé]

Je détaille tous les symptômes possibles ainsi que leur explication physiologique dans cet article : Crise d’angoisse : tous les symptômes expliqués.

Qu’est-ce qui déclenche une crise d’angoisse ? 

Les déclencheurs d’une crise d’angoisse peuvent varier d’une personne à l’autre, mais voici quelques causes fréquentes :

  • Situations stressantes : des problèmes relationnels, des difficultés financières ou des pressions au travail peuvent déclencher une crise d’angoisse, surtout si les difficultés durent dans le temps (stress prolongé)
  • Peurs spécifiques (phobies) : La peur de l’échec, de l’isolement social ou des situations sociales peut déclencher une anxiété intense.
  • Traumatismes passés : évènement traumatisants
  • Prédispositions biologiques : Des facteurs génétiques peuvent rendre certaines personnes plus susceptibles de développer des crises d’angoisse.

Je détaille toutes les causes possibles des crises d’angoisse dans cet article complet : Crise d’angoisse, toutes les causes possibles

Quels sont les vrais risques d’une crise d’angoisse ?

NON on ne peut pas mourir d’une crise d’angoisse et il n’y a aucun danger

C’est normal et très courant d’avoir l’impression d’être en train de mourir lorsque l’on fait une crise d’angoisse. Mais c’est totalement faux, vous ne risquez absolument rien, même si les sensations sont très intenses.

Donc NON on ne peut pas mourir d’une crise d’angoisse. 

En fait c’est même tout le contraire : votre cerveau déclenche une attaque de panique car il vous croit (faussement) en danger et veut vous protéger. il active donc le système nerveux sympathique, qui déclenche la réaction de survie (ou réaction combat-fuite), ce qui libère de l’adrénaline dans votre corps, ce qui cause tous ces symptômes.

Il n’y a donc aucun risque de mort imminente, c’est même tout le contraire, puisque votre cerveau et votre corps font tout pour vous protéger d’un danger imaginé.

Est-il possible de mourir d’une crise d’angoisse parce qu’on a du mal à respirer ?

L’un des symptômes les plus fréquents lors d’une crise d’angoisse est la sensation de suffocation ou d’étouffement. Cette difficulté à respirer peut être extrêmement effrayante et renforcer la peur de mourir. 

respiration peut-on mourir d'une crise d'angoisse

Cependant, il est important de comprendre que cette sensation est souvent due à une hyperventilation, une réaction physiologique au stress. Votre respiration s’accélère pour fournir plus d’oxygène à vos muscles (pour être prêt à combattre ou s’enfuir), mais cela ne signifie pas du tout que vous allez suffoquer !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Crises d’angoisses les 7 erreurs à éviter ! (+1 bonus) pour les calmer

Votre organisme s’adapte temporairement à cette situation stressante, et votre respiration redeviendra normale une fois la crise passée.

Est-il possible de mourir d’une crise d’angoisse parce que notre cœur bat trop vite ?

Il est tout à fait compréhensible d’être terrifié lorsque vous ressentez votre cœur battre rapidement et violemment dans votre poitrine pendant une crise d’angoisse. Vous pourriez avoir l’impression que votre cœur va lâcher à tout moment, mais je vous assure que ce n’est pas le cas. 

Ces palpitations cardiaques sont en réalité une réaction naturelle de votre corps au stress intense que vous ressentez. Votre cœur bat plus vite pour fournir plus de sang et d’oxygène à vos muscles, afin de vous préparer à réagir à la situation stressante. 

Mais comme pour vous, il n’y a aucun danger réel identifié, alors vous ne comprenez pas d’où vient cette accélération du rythme cardiaque, et vous paniquez.

Cette réponse physiologique est un mécanisme de défense normal et ne représente aucun danger pour votre vie. Les palpitations sont temporaires et diminueront une fois que la crise d’angoisse sera passée.

Ce n’est pas parce que vous faites régulièrement des crises d’angoisse que vous allez avoir un problème de santé, ou une maladie cardiaque.

Peut-on s’évanouir au cours d’une crise de panique ?

La sensation de vertige pendant une crise d’angoisse peut être extrêmement effrayante. Vous pourriez ressentir des vertiges, des étourdissements, et craindre de perdre connaissance. Cependant, même si cela peut sembler très réel, sachez que s’évanouir est impossible pendant une crise d’angoisse (sauf dans le cas de la phobie du sang et des aiguilles). Même si vous vous sentez étourdi ou faible, il est peu probable que vous perdiez connaissance complètement. 

Ce sentiment est souvent causé par une hyperventilation, qui entraîne une diminution temporaire du flux sanguin vers votre cerveau. 

Et puis même si vous deviez vous évanouir, ce n’est pas non plus dangereux en soi. Ce qui est dangereux c’est de tomber de toute sa hauteur et de se faire mal.

Les véritables risques des crises d’angoisse

Il est essentiel de comprendre les véritables risques associés aux crises d’angoisse, notamment en ce qui concerne les troubles anxieux, ainsi que leur impact sur la qualité de vie.

Tout d’abord, les crises de panique peuvent entraîner un trouble panique, un trouble anxieux caractérisé par des crises fréquentes et une peur d’en refaire, qui entraîne de l’anxiété anticipatoire et des évitements de situations. Cela peut mener à l’agoraphobie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La formation Se Libérer de l'Anxiété : c'est parti !
agoraphobie risques crises d'angoisse

A terme, les attaques de panique répétées peuvent aussi entraîner un trouble anxieux généralisé, c’est à dire une angoisse moins forte, mais présente quasi tout au long de la journée, une anxiété permanente. C’est-ce qui s’est passé pour moi.

Surtout, vivre régulièrement de tels épisodes impressionnants peut finir par jour sur la vie quotidienne, avec des difficultés au travail, dans ses relations ou chez moi. On peut se sentir déprimé ou découragé par ce qu’il se passe, ou culpabiliser et s’en vouloir.

C’est pour cela qu’il est important de chercher des solutions pour s’en sortir.

Comment faire pour arrêter les symptômes d’une crise d’angoisse ? 

Mes conseils pour stopper les crises d’angoisse

Pour stopper les symptômes d’une crise d’angoisse, je ne vais pas vous dire de pratiquer des exercices de respiration profonde ou de penser à un lieu apaisant, car ces techniques de gestion du stress ne sont pas suffisantes quand on est en pleine panique et qu’on a l’impression qu’on est en train de mourir !

Voici plutôt quelques stratégies vraiment efficaces :

  • Pratiquez l’intention paradoxale : Plutôt que de lutter contre les symptômes d’une crise d’angoisse, essayez d’accepter pleinement les sensations et les pensées qui surviennent. Adoptez une attitude d’accueil et de curiosité envers vos sensations, ce qui peut contribuer à réduire leur intensité. Je vous détaille cette technique très efficace dans cet article : Crise d’angoisse : Que faire pour la stopper ?
  • Évitez les déclencheurs : Certaines substances comme la caféine peuvent aggraver l’anxiété. Essayez de limiter votre consommation de café et d’autres stimulants.
  • Apprenez des techniques de gestion du stress telles que la méditation, l’ancrage, le yoga ou la pleine conscience pour réduire votre niveau de stress global.
  • Assurez-vous de dormir suffisamment chaque nuit, car le manque de sommeil peut aggraver les symptômes d’anxiété. Établissez une routine de sommeil régulière et créez un environnement propice au repos dans votre chambre à coucher.
  • Faites un peu d’activité physique, sans excès
  • Si cela devient trop excessif et trop impactant, n’hésitez pas à en parler à un médecin qui pourra éventuellement vous prescrire un traitement médicamenteux temporaire (anxiolytiques ou antidépresseur inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS))

Vous vous sentez démuni(e) face à des crises qui se répètent ? Ne restez pas seul

Ils s’en sont sortis

J’ai fait des crises d’angoisse à répétition pendant 8 ans, avant que cela ne se transforme en d’autres maladies mentales. J’en suis totalement sortie depuis fin 2016, je vous raconte mon parcours dans cet article : Mon témoignage de guérison de l’anxiété généralisée et du trouble panique.

Carole s’est également sortie d’un trouble panique : « Je t’ai connue vers la fin d’un très long parcours de crises d’angoisse, d’attaques de panique, et clairement ta formation a été la clé pour que j’en sorte définitivement car aujourd’hui c’est fini ! »

Comment je peux vous aider

Si vous souffrez de crises récurrentes, je peux vous aider avec mon Programme en ligne Fini les crises d’angoisse, ou en accompagnement individuel (je suis psychopraticienne formée à la thérapie TCC). N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

fini les crises d'angoisse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *