Comment devenir vrai et sincère envers soi même ?

Comment devenir vrai et sincère envers soi-même ? Comment être plus authentique, avec soi et avec les autres, pour vivre une vie plus alignée ? Comment cesser de vivre pour les autres, pour enfin vivre pour soi et respecter ses envies et besoins ? Nous allons répondre à cette question dans cet article.

Devenir vrai sincère authentique

Cet article participe au carnaval d’articles organisé par le site Penser et Agir. J’aime beaucoup cet article sur l’auto hypnose.

Bien se connaître pour être plus authentique

Pour être plus vrai et sincère envers soi-même, il faut déjà bien se connaitre, ce qui n’est pas si facile. On pense que l’on est ainsi, que l’on a telle qualité ou tel défaut, mais parfois c’est simplement parce que quelqu’un nous a dit ça un jour.

C’est difficile de se connaître profondément, c’est un travail long et profond, mais qui vaut le coup.

Etes-vous introverti(e), extraverti(e) ou ambiverti(e) ?

Etes-vous calme, sanguin, colérique, passionné, exigeant… ?

Pour le savoir vous pouvez demander à vos proches, mais vous pouvez aussi réaliser de tests de personnalité en ligne, comme le fameux test du MBTI, qui classe les personnalités en 16 distinctes, avec 4 lettres :

  • Introverti (I) ou Extraverti (E)
  • Intuitif (N) ou Sensoriel (S)
  • Prenant des décisions avec notre tête (T), ou notre cœur (F)
  • Étant dans le jugement (J) ou la Perception (P)
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Guérir l'anxiété pour les nuls [Résumé]

Alors dites-moi : quel est votre MBTI ? Moi j’oscille entre INFJ et ISFJ selon les tests.

Accepter ses différences et ses défauts pour devenir vrai et sincère envers soi-même

Mauvaise nouvelle : vous n’êtes pas parfait. Personne ne l’est. La perfection est une chimère, elle n’existe pas.

Alors oui vous avez des défauts, que vous le vouliez ou non. Personnellement je n’ai aucune patience, je déteste les surprises et le manque de contrôle et je stresse pour un rien. Oui en même temps, j’ai un tempérament anxieux donc c’est lié 😀

J’ai décidé de ne plus me battre contre mes défauts et de les accepter.

Non je ne serais aussi Zen que Bouddha, et bien tant pis ! Je suis moi et c’est comme ça.

C’est comme l’introversion : je suis introvertie et pendant longtemps j’ai cru que j’avais un problème, que si j’étais très vite fatigué en la présence d’autres personnes c’était à cause de mon anxiété sociale…Et bien non pas du tout ! Je suis comme ça et c’est tout, et l’introversion est une caractéristique qu’on ne peut pas changer totalement.

Connaître et utiliser ses forces pour devenir plus authentique

Quand on est anxieux, on souffre souvent également d’un manque de confiance en soi et d’un manque d’estime de soi. On se croit nul, mauvais, bon à rien, on croit que l’on foire tout, qu’on ne mérite pas de réussir ou d’être heureux…

C’est difficile de penser ainsi tous les jours.

C’est faux, tout cela est faux.

Tout le monde a des qualités et des forces. Vous ne les voyez peut-être plus mais elles sont là.

Tiens, faites-moi plaisir et allez passer ce test gratuit pour découvrir vos plus grandes forces. Vous arrivez sur une page en anglais, mais vous pouvez ensuite changer de langue.

On a souvent en tête quelques forces et qualités connues, mais il existe plein. Et connaître ses forces c’est essentiel pour pouvoir les utiliser, les développer et vivre une vie épanouissante et heureuse.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Tremblement pendant ou après une crise d'angoisse : est-ce normal ?

Connaître ses limites et besoins et les faire respecter

Connaître ses besoins

On nous a toujours appris à dire « oui », à être gentil et poli avec tout le monde, à suivre les ordres, à bien écouter en classe, à avoir de bonnes notes, à faire de longues études, à trouver un CDI bien payé, à se marier puis avoir des enfants…Et tant pis si ce n’est vraiment la vie qui nous convient ou qui nous plaît.

Vos envies sont-elles vraiment vos envies, ou s’agit-il des envies dictées par notre société ? Ou par vos parents, vos proches ?

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse à cette question, mais il est utile de se la poser de temps en temps pour faire le point 🙂

Connaître ses limites

Quant aux limites, il est impossible de tout faire et de dire oui à tout…sous peine de finir complètement vidé et épuisé. Alors respectez votre énergie et osez dire non de temps en temps.

Vous n’êtes pas obligé de tout faire. Vous n’êtes pas obligé d’aider tout le monde. Et vous n’êtes pas non plus de porter tout le malheur du monde sur vos épaules.

Si vous ne vous reposez pas, qui le fera à votre place ? Vous devez d’abord penser à vous avant de penser aux autres. Et oui cela inclut votre conjoint(e) et vos enfants.

Vous allez le droit de dire non. Mieux : vous avez l’obligation de dire non.

Dire oui à tout ce n’est pas se respecter, soi, ses besoins et ses limites.

Savoir dire non, c’est pouvoir se dire oui

Belkacem Macloux

Savoir dire non, c’est aussi oser s’affirmer, oser poser ses limites par rapport à son trouble anxieux. Reconnaître que l’on est plus fatigué que d’autres par moment, car c’est épuisant d’être angoissé en permanence. Reconnaître que l’on a peur de faire ceci ou cela et l’accepter en toute bienveillance.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comprendre l’Acceptation radicale grâce au Seigneur des Anneaux [vidéo]

Comment devenir vrai et sincère envers soi-même ?

On peut devenir plus authentique quand on se connaît, qu’on s’accepte et qu’on ose s’affirmer. C’est un long chemin de connaissance et d’affirmation de soi, mais qui vaut le coup car il permet de vivre une vie plus épanouie.

2 réflexions sur “Comment devenir vrai et sincère envers soi même ?”

  1. clotilde

    coucou Delphine ,
    Je suis INFJ comme toi 😉!
    Moi aussi je croyais que cela découlait de ma phobie sociale …
    Je comprends pourquoi je peux passer du temps seule longtemps , cela recharge mes batteries.
    Comment fais tu pour l’expliquer à ton entourage ! comment trouver un métier compatible ?
    bonne journée 😀

    1. Delphine

      Coucou Clotilde, merci pour ton retour 🙂 J’ai l’impression que l’introversion est de plus en plus connue, et quand les personnes ne connaissent pas, et bien je leur explique. Je n’ai jamais eu de réaction négative 🙂 Pour les métiers compatibles, aaaah c’est une vaste question ! Tout naturellement, un métier où on est souvent seul est plus adapté. Au moment où j’écris ce commentaire, je suis toujours salariée 3 jours par semaine (ça ne va pas durer, je vais démissionner chuuut), et nous sommes 6 dans un bureau. Ca commence à être beaucoup pour moi et du coup je contrebalance en passant 30 min seule dans ma voiture le midi après manger. Rien que ça ç me recharge de dingue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *