Anxiété : Comment dépasser les freins à l’Accomplissement de soi ?

Comment dépasser les freins à l’accomplissement de soi pour guérir et être heureux lorsque l’on souffre d’anxiété ?

Cet article participe au carnaval d’articles organisé par le blog Penser et Agir. J’apprécie ce blog, et notamment cet article sur l’optimisme.

freins accomplissement de soi anxiété

On souhaiterait tous être plus accompli, plus épanoui, se sentir bien dans sa vie et aligné avec ses valeurs et ses envies.

Mais quand on commence à développer un trouble anxieux, tout est bouleversé. Notre quotidien est chamboulé, et tout devient d’un coup plus difficile à accomplir.

Notre priorité est alors de guérir. Mais ce n’est bien sûr pas si simple, sinon ça se saurait (et vous ne seriez pas sur ce blog).

Voyons ensemble les trois principaux freins à la guérison de l’anxiété et à l’accomplissement de soi.

Premier frein à l’accomplissement de soi : le manque de confiance

Quand on souffre d’un trouble anxieux, c’est un peu comme si toute notre vie s’effondrait. On est perdus, on ne comprend pas ce qui se passe, on ne sait pas quoi faire. Les actions les plus banales et faciles d’hier deviennent des véritables défis : aller faire ses courses, parler à son chef, prendre le train…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Résumé : Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Pas étonnant qu’avec tout ça notre confiance en nous s’effrite. On a l’impression qu’on ne contrôle plus rien et cela nous effraie. On n’ose alors plus rien faire, et peu à peu notre zone de confort se réduit à peau de chagrin.

En plus, nos proches ne sont pas toujours d’un grand soutien avec nous, on se retrouve alors bien seuls face à nos problèmes, et totalement démunis.

Et pourtant la Solution est en nous. Nous avons tous cette capacité de vaincre l’anxiété, d’oser, d’affronter ses peurs, de grandir et de s’accomplir. Il n’y a plus qu’à l’activer. Démarrer. Par un petit pas, puis un petit pas, puis un petit pas…et ainsi de suite jusqu’à ce qu’on soit arrivé au bout.

Deuxième frein : le manque de motivation

L’anxiété ça fatigue. Ça fatigue le corps, ça fatigue la tête, ça fatigue le système immunitaire. On est vidés, épuisés.

Difficile dans ces conditions de garder l’envie et la motivation de s’en sortir.

Alors reposons-nous autant que possible, mangeons correctement et suffisamment, fixons-nous de petits objectifs chaque jour pour continuer à avancer, tous les jours jusqu’à la ligne d’arrivée.

Contrairement à ce que l’on croit souvent, il ne faut pas attendre que la motivation soit là pour démarrer, car elle risque bien de ne jamais pointer le bout de son nez. Il faut démarrer tout simplement, puis la motivation et l’envie viendront ensuite dans un second temps.

Troisième frein à l’accomplissement de soi : être perdu

Il y a tellement de ressources gratuites disponibles sur Internet pour guérir des troubles anxieux. Et des dizaines et dizaines de thérapies ou techniques existent pour aller mieux : sophrologie, psychanalyse, TCC, ACT, hypnose, PNL, EMDR, relaxation, méditation de pleine conscience, journaling, gratitude, sport…Pas étonnant d’être perdu !

On essaye une technique 1 ou 2 jours, puis ça ne donne rien (car on n’a pas assez attendu), on se lasse, on pense que ce n’est pas pour nous, du coup on change, puis on se relasse, puis on rechange…et ainsi de suite jusqu’à l’infini.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Crise d'angoisse : que faire pour la stopper rapidement [+vidéo/podcast]

Comme j’aime souvent le dire, trop de choix tue le choix. C’est comme quand on va dans un hypermarché et qu’e le rayon est tellement grand avec tellement de possibilités qu’au final on est perdus et on se prend la tête pour choisir son fromage à raclette. Alors que s’il n’y avait que 3 ou 4 choix, on irait plus vite et on se prendrait moins la tête, et au final on serait plus heureux.

Alors choisissez une technique et tenez-vous y, au moins quelques mois. Vous le savez bien au fond que la méditation ou la thérapie ne vont pas faire effet au bout d’une séance, alors soyez patient.

La vie après l’anxiété

Et que se passe-t-il au juste une fois qu’on est guéri et qu’on se sent mieux ? Attention je ne parle de ne plus jamais ressentir d’anxiété, puisque vous savez bine que c’est impossible, mais ressentir une anxiété normale et qui ne prend pas des proportions gigantesques.

Et bien notre vie reprend son cours normal et on redevient la personne que l’on était avant. En fait je dirais même mieux : on devient une meilleure personne et notre vie est encore plus géniale.

C’est le cadeau caché de l’anxiété. En apprenant à guérir naturellement ses troubles anxieux, on développe des qualités de confiance en soi, résilience, optimisme, positivité et gratitude. On est passé par le pire, et on en apprécie d’autant plus l’après, les moments simples de bonheur.

Je me sens plus accomplie et épanouie depuis que je suis guérie, et encore plus depuis que j’ai démarré ce blog. Je me sens à ma place, alignée avec mes valeurs et mes convictions, et c’est très puissant. Cela peut aussi vous arriver. En guérissant, vous allez apprendre à dire non, à vous concentrer sur l’essentiel, à vous affirmer, à vous connaitre et à vous faire respecter.

Partager l'article
 
 
  

5 réflexions sur “Anxiété : Comment dépasser les freins à l’Accomplissement de soi ?”

  1. L’anxiété est pire qu’une maladie, c’est la porte ouverte à la dépression et à la perte de soi même voir le suicide. La meilleure manière de le combattre est d’avoir une bonne vie en communauté. Pour nous qui sommes en Afrique, c’est plutôt facile de combattre ce mal.

    1. Ne dramatisons pas, cela ne sert à rien à part empirer l’anxiété 🙂 Mais je suis d’accord avec vous, une vie en communauté solide est un excelent antidote, et cela se fait malheureusement de plus en rare en Europe

  2. Christelle LORANT

    L’anxiété pourrit la vie de celui ou celle qui n’apprend pas à la gérer. Mreci pour ces conseils. Je me procure le guide avec grand plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *