5 habitudes à éliminer pour réduire le stress

Quelles habitudes éliminer pour réduire le stress ?

Ce n’est plus à démontrer, le stress en trop grande quantité peut dégrader notre état de santé physique et mentale. 

5 habitudes à éliminer pour réduire le stress et déstresser

Bien que les sources de stress puissent être nombreuses et très différentes, il peut être utile de s’intéresser de plus près à vos habitudes et d’identifier celles qui ont tendance à aggraver votre état.

Y a-t-il des comportements malsains que vous pourriez retirer de votre quotidien pour réduire le stress ?

Habitude éliminer réduire stress

Voici 5 mauvaises habitudes que vous devriez éliminer immédiatement pour déstresser et améliorer votre bien-être général.

Cet article est un article invité écrit par Honoré du site SRTN mind. Honoré traite des problématiques liées au stress et au bien-être mental.

5 habitudes à éliminer pour réduire le stress

S’isoler trop souvent

Passez-vous suffisamment  de temps avec les personnes que vous aimez ? Ou vous isolez-vous systématiquement pour tenter de déstresser ? Si vous avez souvent recours à l’isolement pour faire face au stress, il est temps de réévaluer votre stratégie. 

Les moments passés seul, lorsqu’ils sont bien dosés, favorisent l’empathie, améliorent la créativité, la productivité, la concentration et la mémoire : ils sont donc bénéfiques. En revanche, lorsque cette habitude devient trop fréquente et se transforme en solitude, c’est l’inverse qui se produit.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'importance de l'état d'esprit pour guérir les troubles anxieux

L’isolement peut entraîner le sentiment de solitude et d’anxiété, qui peuvent déclencher la réaction de l’organisme au stress. En d’autres termes, au lieu de vous aider à vous détendre, l’isolement peut en fait aggraver votre niveau de stress.

Que devriez-vous faire à la place ? 

  • La prochaine fois que vous vous sentirez dépassé, essayez d’aller vers quelqu’un en qui vous avez confiance. Passez du temps avec vos proches, allez vous promener avec un ami ou appelez quelqu’un.
  • Le rire est également essentiel pour déstresser; même si vous n’en avez pas envie, le fait de rire vous aidera à vous détendre physiquement et à relâcher la tension. Si vous ne le connaissez pas encore, essayez le yoga du rire, une pratique surprenante et riche en vertus.

Eliminer l’habitude de s’isoler ne contribuera pas seulement à réduire votre niveau de stress, mais aussi à mener une vie plus agréable et épanouie.

Éliminer l’alcool et la drogue pour réduire le stress

Alcool stress

Pour lutter contre le stress et l’anxiété, certaines personnes tentent de se détendre en se tournant vers des habitudes nocives, comme la consommation d’alcool. 

Mais malgré son effet euphorisant et inhibant immédiat, l’alcool est un dépresseur et ne fait en réalité qu’aggraver l’état général de stress. De plus, il perturbe le sommeil, ce qui peut contribuer au sentiment d’anxiété et de fatigue

Si vous cherchez à réduire le stress dans votre vie, il est important de limiter votre consommation d’alcool. Concentrez-vous plutôt sur des mécanismes d’adaptation sains, comme l’exercice physique, la tenue d’un journal ou la pratique de la méditation. En diversifiant vos sources de soulagement du stress, vous serez mieux équipé pour faire face aux inévitables hauts et bas de la vie.

Les excitants : La nicotine et la caféine

En plus de générer de la fatigue, l’accumulation de stress nous ampute parfois de notre capacité à nous concentrer et dans ces moments, il est souvent tentant d’avoir recours à un excitant comme la nicotine ou la caféine pour parvenir à augmenter et canaliser notre attention.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La peur des autres, trac, timidité et phobie sociale [Résumé]

Si ces substances procurent un regain d’énergie temporaire, elles peuvent en réalité déclencher des sentiments d’anxiété et de stress à long terme. En effet, la nicotine est un stimulant qui peut augmenter le rythme cardiaque et la pression sanguine, tandis que la caféine est une substance psychoactive qui peut provoquer l’agitation et l’insomnie

Ces deux substances peuvent également entraîner une dépendance et l’apparition des symptômes de sevrage lorsque nous essayons d’en réduire la consommation. En d’autres termes, compter sur les excitants pour déstresser risque de faire plus de mal que de bien à long terme.

Notons que plusieurs experts considèrent que la production de cortisol (hormone de stress) crée des envies plus fortes d’aliments riches en caféine. Ce qui peut créer une spirale sans fin de excitant-stress-excitant.

Si vous cherchez des moyens de vous détendre et de vous relaxer, essayez plutôt d’apprendre à respirer, d’écouter de la musique apaisante ou de passer du temps dans la nature. Vous vous en porterez beaucoup mieux à long terme.

Les pensées négatives

Le stress et l’anxiété sont également nourris par le pessimisme et les pensées négatives que l’on ressasse et qui deviennent omniprésentes. Il s’agit pourtant de mauvaises habitudes à éliminer dont on peut se défaire avec un peu d’effort. 

Lorsque nous nous concentrons sur le négatif, nous ne voyons pas le bien qui nous entoure. Cela peut nous faire passer à côté d’opportunités et d’expériences qui pourraient pourtant nous apporter de la joie. C’est pourquoi nous devons apprendre à nous concentrer sur le positif.

Les études scientifiques sont nombreuses à confirmer les bienfaits de l’optimisme :

  • Diminue le niveau de stress et d’anxiété
  • Améliore notre système immunitaire et donc notre résistance aux maladies
  • Augmente notre durée de vie
  • Réduit les risques de maladies cardiovasculaires
  • Réduit la consommation de cigarette et d’alcool
  • Améliore le sommeil

L’optimisme est parfois associé – à tort – à la stratégie de l’autruche mais il ne signifie pas ignorer les problèmes ou prétendre que tout est parfait. Cela signifie simplement prendre du recul et regarder la situation dans son ensemble. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7 points à retenir du livre DARE (+ podcast)

Lorsque nous faisons cela, nous pouvons constater que même dans les moments difficiles, il y a toujours quelque chose dont on peut être reconnaissant. Ce changement de perspective peut contribuer à réduire le stress et à améliorer notre bien-être général.

La procrastination, une habitude à éliminer pour réduire le stress

La procrastination et le stress sont étroitement liés. En effet, la procrastination peut être la cause du stress mais le stress peut aussi provoquer la procrastination. 

D’une part, la procrastination au démarrage d’une tâche dont la date butoir approche fait nécessairement monter la pression, ce qui va générer du stress. D’autre part, une personne stressée peut avoir du mal à se concentrer sur une tâche car sa capacité de réflexion est embuée. Elle va donc naturellement s’orienter vers les tâches ou activités qui demandent moins de concentration et d’attention.

Comment faire pour s’en sortir ? Des techniques simples mais incroyablement efficaces existent :

  • Utilisez la règle des 5 minutes, commencez petit et passez rapidement à l’action. Consacrez juste 5 petites minutes à votre tâche. Si au bout des 5 minutes vous sentez que vous pouvez continuer, poursuivez. Si non, vous avez déjà atteint votre objectif, celui d’avoir démarré !
    Vous procrastinez pour aller courir ? Vous avez du mal à commencer la lecture d’un livre que vous venez d’acheter ? Donnez-vous 5 minutes.
  • Acceptez l’imperfection. La plupart du temps ce qui vous bloque c’est de vous dire que votre travail n’est pas assez bon, que ça ne vaut pas le coup de le démarrer. Autorisez-vous à faire des erreurs. Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.
  • Priorisez vos tâches. Cet argument peut paraître démodé mais les recherches sur le sujet sont quasiment unanimes : la priorisation des tâches nous rend non seulement efficace mais elle réduit considérablement le stress. 

Le mot de la fin sur les habitudes à éliminer pour déstresser

Les changements d’habitudes mentionnés dans cet article sont tous à portée de main. Il ne s’agit pas de faire un acte héroïque sur une semaine mais plutôt de mettre en place des mini-actions, régulières et sur la durée pour réduire le stress.

Partager l'article
 
 
  

1 réflexion sur “5 habitudes à éliminer pour réduire le stress”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *